CAMP MORAND, A BOGHARI
(Alger)

Ouvert en avril 1939, le CAMP MORAND, à BOGHARI (département d'Alger) fut destiné aux miliciens espagnols que l'on tenait éloignés des villes.

Sa situation près du massif de l'Ouarsenis en fit un lieu d'hébergement difficilement supportable. A la chaleur du désert algérien s'ajoutaient des conditions d'hygiène des plus précaires et un manque crucial d'eau et de nourriture.

Dans les baraques prévues pour 24 s'entassaient 48 personnes. Le camp était dépourvu d'infirmerie et connaissait une pénurie grave de médicaments.

En mai 1939, 3 000 miliciens étaient regroupés dans le CAMP MORAND et plus de 2 000 s'y trouvaient encore en novembre.

Deux missions internationales visitèrent les camps d'Afrique du Nord et la conférence d'aide aux réfugiés espagnols organisée à PARIS en juillet 1939 demanda la dissolution du camp de BOGHARI, mais en vain.

Lettre de BOGHARI du 29-12-1939 pour PARIS d'un réfugié
espagnol du CAMP MORAND.

Rares sont les lettres revêtues d'un timbre de franchise F utilisé en Algérie.

Mise jour
03/01/2010