CAMP DE BRAM
(Aude)

Dans un rapport adressé au Ministre de l'Intérieur fin février 1939, le Préfet de l'Aude précisait qu'en moins de trois semaines on avait construit à BRAM une véritable ville avec électricité, eau potable, réseau de canalisations pour l'évacuation des eaux usées, service de voirie, service postal, hôpital, morgue, cimetière !

Ce camp avait été édifié sur un vaste terrain de 12 hectares situé sur la commune de MONTREAL. Il comportait 165 baraques en bois et abritait de 10 000 à 15 000 internés, en grande partie des civils et des vieillards .

En octobre 1940, le camp de BRAM, devenu défectueux, était provisoirement désaffecté.

Lettre du 19-10-1939 à destination d'un interné espagnol au camp de GURS.

Verso de la lettre

Mise Ó jour
15/07/2006