CAMP DE FORT-CARRE
A ANTIBES (Alpes Maritimes)

Construit à la fin du 16e siècle sur un rocher isolé, le FORT-CARRE d'ANTIBES fut affecté au rassemblement des civils allemands et ex-autrichiens réfugiés en France, mais considérés alors comme ennemis par le Gouvernement DALADIER.

Sa durée de fonctionnement ne fut vraisemblablement que de quelques mois ; son existence est néanmoins avérée de septembre à décembre 1939.

La lettre ci-dessous a été adressée le 8-9-1939 de TEL-AVIV (Palestine) à un Juif allemand domicilié à NICE chez un particulier mais venant d'être interné au FORT-CARRE d'ANTIBES. Le petit cachet carré portant les mentions C.R.E., FORT-CARRE et ANTIBES en fait foi. Le pli a en outre été revêtu d'un cachet hexagonal de la censure anglaise de Palestine.

Lettre de TEL AVIV (Palestine) adressée le 8-9-1939 à
un Juif allemand interné au FORT-CARRE.

Mise jour
04/08/2006