FORT MONTLUC à LYON
(Rhône)

Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, LYON fut un des centres de la résistance intellectuelle et militaire aux occupants et un grand nombre de résistants furent arrêtés et internés dans le FORT MONTLUC.

Après le 11 novembre 1942, date de l'envahissement de la zone sud, les Allemands seront particulièrement actifs dans cette région et contrôleront le fort.

En 1943, il abritait 90 détenus et l'on en dénombrera 900 en mai 1944 et 1000 en juillet. Le 12 juin 1944, 23 résistants furent extirpés du FORT MONTLUC et exécutés à la mitraillette près de NEUVILLE-SUR-SAONE. Le 20 août 1944, 110 résistants seront embarqués dans un car et une voiture cellulaire qui les conduiront au fort désaffecté de ST-GENIS-LAVAL où ils seront abattus à la mitraillette et au fusil. Jean MOULIN et ses compagnons y furent également internés après leur arrestation par BARBIE le 11 juin 1943.

Carte postale au type PETAIN 1,20 F postée d'ISSY-LES-MOULINEAUX
le 21-12-1942 à un résistant interné au Fort MONTLUC.

Mise jour
09/11/2006