CAMP DE LIVRON
(Tarn-et-Garonne)

Si ce n'était la preuve de son existence attestée par le document ici présenté, le CAMP DE LIVRON, situé à proximité de CAYLUS, resterait, me semble-t-il, enveloppé dans le voile de l'oubli !

Néanmoins, des recherches que j'ai effectuées, il résulte que sa création, pour les besoins de l'armée, remonte aux années 20 et que son extension et son aménagement s'étendent sur plusieurs années.

En 1939, il accueillit des réfugiés espagnols dont la surveillance était assurée par l'Armée Française.

Carte postale d'un interné au CAMP DE LIVRON du 31-12-1940
à destination de LWOW (URSS)

Après l'armistice de 1940 et la démobilisation des troupes, le CAMP DE LIVRON fut occupé par des Polonais -juifs pour la plupart- encadrés par des officiers et sous-officiers français en civil.

Ce sont ensuite les troupes allemandes qui prendront possession du camp après l'invasion de la zone libre en novembre 1942.

La carte postale expédiée du CAMP DE LIVRON le 31 décembre 1940 s'inscrit parfaitement dans la période postérieure à l'armistice.

Elle émane en effet d'un certain Romek ZIMMERMAN -très vraisemblablement polonais- qui l'adresse à LWOW où elle arrivera le 29 janvier 1941, cette ville se situant désormais sur le territoire de l'Union Soviétique depuis le partage de la Pologne en septembre 1939.

Cette destination fort rare appelle quelques commentaires.

Capitale de la Galicie, LWOW (LVIV en français), comptant 800 000 habitants aujourd'hui, eut une histoire très tourmentée au cours des deux derniers siècles.

En effet, autrichienne de 1772 à 1919 sous les noms de LEOPOL puis LEMBERG, elle devint polonaise après la Première Guerre Mondiale sous le nom de LWOW.

Réunie ensuite à l'Union Soviétique en septembre 1939, elle fut occupée par les Allemands de juin 1941 à 1944 sous le nom de LEMBERG, la Galicie devenant quant à elle une province du Reich.

En 1945, elle sera à nouveau attribuée à l'URSS par la Conférence de Crimée et ce jusqu'au 1er décembre 1991, date du référendum devant décider de l'indépendance de l'Ukraine. Elle s'appellera désormais LVOV.

Faut-il rappeler que c'est dans la Forêt de LYSINITCHÎ, près de LEMBERG, que des Einsatzgruppen SS (Groupes opérationnels SS) exterminèrent 90 000 Juifs de 1941 à 1944 ?

Que sont devenus les Polonais du CAMP DE LIVRON à partir de 1941, je l'ignore.

Mise jour
09/04/2010